Maos et fantasmes

Publié le par yvan

046-Mao--st-welcome-Thonche.jpgBienvenue maoïste dans le district de Manang

Ah, les maoïstes ! Voilà bien le problème qui a  gravement infléchi la courbe des arrivées de touristes au Népal. Ce fut un rude coup porté à la pauvre économie népalaise. Fondé sur les peurs et les fantasmes des Occidentaux... J'ai sûrement un point de vue un peu radical, éloigné de celui des instances officielles du Quai d'Orsay, qui sur leur site déconseillent de voyager seul dans ce pays en proie à des désordres intérieurs.

Mais en ce début d'année 2007, les chiffres sont à la hausse. Le touristes reviennent dans ce pays trop longtemps délaissé. Je suis heureux d'en faire partie.

Que n'avais-je entendu sur les maos avant mon départ ! Des personnes prévenantes, certes, mais n'ayant qu'une vague idée de la situation - "Seul ? Au Népal ?... Mais il n'y a pas des problèmes là-bas ?". Chacun connaît quelqu'un qui a entendu dire par une personne bien informée que les maoïstes rançonnaient les trekkers. Quel part de vérité accorder à cette assertion ? Ce que j'ai pu constaté lors de mon trek en solo la dément.

J'ai traversé des nombreux bourgs et villages dans l'Annapurnas Conservation Area où aux côtés des ornementations religieuses coutumières qui marquent leur entrée, flottait une banderole rouge portant des inscriptions maoïstes en caractères devanagari ou en anglais. Ces villages semblent être administrés par des maoïstes. Depuis quelques mois, ce parti a intégré le processus démocratique et compte cinq ministes dans le gouvernement de transition, même s'ils reste des îlots rebelles dans l'ouest et le Terai, près de la frontière sud avec l'Inde.

Je retranscris le texte de l'une de ces banderoles qui a frappé mon esprit :

"Heartly WEL-COME to All National and International Tourists in Manang CPN-DOC Maoïst Manang"

Le pire qu'il puisse vous arriver si vous tombez sur un groupe de "rebelles" c'est qu'ils vous réclament gentiment une contribution de 500 roupies - 5 à 6 € - pour leur juste cause. Mais c'est encore quelque chose que j'ai entendu dire... En revanche, une bien curieuse anecdote mérite d'être contée. J'en étais à mon deuxième jour de trek, je grimpais un raidillon en marches d'escalier lorsque je croisai deux touristes, cheminant à quelque distance l'un de l'autre, qui se hélaient et paraissaient agités. L'un d'eux me déclara "Up, lot of maoïsts with weapons !". Pensant qu'ils se méprenaient, je poursuivis néanmoins mon chemin et rejoignis peu après un petit groupe de trekkers qui, détendus, buvaient du thé dans une gargote, ignorant visiblement la nouvelle. Cétait sans doute un gag, car de maos "le couteau entre les dents" je n'en ai point rencontrés... A moins qu'ils se fussent déguisés en villageois.

Allez au Népal !

 

048-Mao--st-banderol-Bagarchap.jpgBagarchap, village buddho-maoïst ?

Publié dans Annapurnas

Commenter cet article