De l'imprévu sur le Tour des Annapurnas

Publié le par yvan

198-Bodnath-Stupa.jpgStupa de Bodnath

Le projet

Tour des Annapurnas... Ce devait être un trek cool, sans grandes difficultés, un itinéraire plaisant et varié que parcourent chaque année quelques milliers de touristes, dont une majorité en circuit organisé. S'y lancent aussi des individuels, des couples, des petits cercles d'amis accompagnés ou non de guides et de porteurs, tandis que j'ai choisi d'effectuer ce périple en solo, par mes propres moyens, mode plus aventureux qui convient à mon esprit d'indépendance et à mon désir d'autonomie.

Alors, bien sûr, il y a le Thorong La, ce col mythique souvent présenté, à tort, comme le passage le plus haut du monde. Ses 5478 mètres sont certes respectables, mais d'autres cols himalayens empruntés par pélerins et voyageurs le surpassent en altitude. Dans une autre région du Népal, j'en ai moi-même franchi un qui s'élève à plus de 5700 mètres. Quoiqu'il en soit, le Thorong est l'obstacle sérieux sur le Tour des Annapurnas et il n'est pas rare qu'y surviennent des accidents. Le plus grave danger est le mal aigu des montagnes causé par la raréfaction de l'oxygène dans l'air, dont il est facile de se prémunir en respectant quelques règles bien connues des himalayistes.

Serein, confiant dans la réussite de ce trek, je m'embarque début mars pour le Népal. Or, l'aventure ne s'est pas déroulée exactement comme prévu...

Mais n'anticipons pas, pour l'heure je me retrouve à Kathmandu, cité qui me fascine...

Publié dans Annapurnas

Commenter cet article

joelle 28/05/2007 14:48

bravo pour ton blog bien documenté et à l'écriture agréable à lire, j'attend la suite...